Mural Map of Canada
Submit a Mural

Manifeste à Paul-Émile Borduas

Mural Routes Member(s): Organisme MU

Artist(s): Thomas Csano and Luc Saucier

Producer: MU

Completed: 2010 (Phase 1) and 2011 (Phase 2)

FR:

Le 22 février 2010 marquait le cinquantième anniversaire du décès de Paul-Émile Borduas. À cette occasion, MU a amorcé la production d’un diptyque mural (premier mur en 2010 et le deuxième en 2011) visant à souligner l’apport inestimable de Borduas à la vie culturelle québécoise, et à revitaliser la Place Paul-Émile-Borduas aux prises avec des problèmes d’itinérance et de graffiti. À plus forte raison, cette Place est une porte d’entrée de la Grande Bibliothèque qui célébrait en 2010 son cinquième anniversaire.

En 2010, MU lançait donc la phase I de l’œuvre Manifeste à Paul-Émile Borduas, réalisée par Thomas Csano (en collaboration avec le calligraphe Luc Saucier). Cette première murale rend un hommage à la contribution de ce grand artiste à la vie artistique et sociale du Québec dans une composition graphique reprenant des éléments visuels de six différents tableaux de Borduas. On y retrouve également des extraits tirés du Refus global. Les oiseaux rouges se détachant de l’essaim (métaphore du peuple) évoquent les 16 signataires du Refus global. Le mot MANIFESTE a été reproduit avec la typographie de l’édition originale du manifeste paru en 1948. Les codes-barres rappellent le geste moderne des Automatistes et décrient le conformisme de la société de consommation.

En 2011, la phase II du projet, aussi une création de Thomas Csano, a vu le jour sur le mur sud de la même ruelle, créant ainsi une réelle immersion dans le corridor « artistique » menant à la Grande Bibliothèque. Cette murale-ci est en écho et en continuité avec celle réalisée l’année précédente. La reprise des code-barres de part et d’autre unifient l’espace. Les taches reprennent ses œuvres et sont une reproduction symétrique du mouvement des oiseaux. Les lignes rouges amènent une verticalité en opposition avec l’horizontalité de l’autre murale. L’œuvre se veut aussi un regard plus moderne sur l’héritage de Borduas. Le texte avec une typographie plus actuelle (en opposition avec la typographie originale du mot Manifeste) met en valeur Paul-Émile Borduas, l’homme, ainsi que des moments charnières de sa vie, des mots-clés liés à son œuvre, etc. Finalement, la main représente le geste artistique spontané de l’œuvre de Borduas ainsi que le geste créateur.

Cette murale fait partie de la série Hommage aux bâtisseurs culturels de Montréal.

EN:

February 22, 2010 marked the fiftieth anniversary of the death of Paul-Émile Borduas. To mark the occasion, MU launched a two-phase mural project (2010 and 2011) to highlight Borduas’ important cultural contribution and to revitalize and beautify Place Paul-Émile-Borduas, which was facing graffiti and homelessness problems. There was all the more need for change since it is an entrance to the Grande Bibliothèque, also celebrating its 5th anniversary in 2010.

In 2010, the first phase of the project began with the mural Manifeste à Paul-Émile Borduas painted Thomas Csano (in collaboration with calligrapher Luc Saucier). The mural paid homage to Borduas’ contribution to Quebec’s artistic and social development by graphically assembling visual elements from six of the artist’s paintings. Also included in the mural are excerpts taken from Refus global. The red birds pictured leaving the flock (a metaphor for the people) represent the 16 supporters of Refus global. The word MANIFESTE is shown using the original typography from the first edition of the manifest published in 1948. The barcode is a modern sign for the Automatistes, a critical look at conformism and the consumerist society.

In 2011, MU designed phase II of the project. This consisted of a new mural also by Thomas Csano on the south wall of the same alleyway, thereby creating a feeling of complete immersion in the artistic corridor leading to the Grande Bibliothèque. The second mural repeats key elements from the first. The use of the barcodes on either side of the alleyway forms a unified space. The spots are reminiscent of Borduas’ work and are a symmetrical representation of the birds in flight. The red lines bring verticality in contrast to the horizontality of the other mural. It is meant to be a more modern take on Borduas’ legacy. The text, written in a more contemporary typography (as opposed to the original typography of the word ‘Manifeste’), highlights Paul-Émile Borduas, the man, as well as the more critical moments of his life along with key words related to his work. The hand represents the creative act as well as Borduas’ spontaneous artistry.

The mural is part of the MU series of murals honouring Montreal’s Great Artists.

 

 

 

 

 

 

For More Information: https://artpublicmontreal.ca/oeuvre/manifeste-a-paul-emile-borduas/

Where to Find This Mural

Location: 1641 Rue Saint-Denis, Montréal, QC H2R 1H2, Canada | Get Directions