Mural Map of Canada
Submit a Mural

Les grands débordements (En collaboration avec ONE DROP)

Mural Routes Member(s): Organisme MU

Artist(s): Paul Béliveau

Producer: MU

Completed: 2010

FR:

Sous la direction artistique de Robert Lepage, MU a produit une troisième murale en partenariat avec ONE DROP. Après Montréal et Ottawa, c’est à Québec, sur le mur de plus de 250 mètres carrés de la Caserne Ex Machina, que la murale a été réalisée pour sensibiliser les citoyens aux enjeux liés à l’eau. L’idée n’était pas de représenter de manière factuelle et narrative les problématiques liées à l’eau mais de susciter une émotion forte, voire dramatique, envers notre ressource la plus importante et la plus fragile. L’artiste Paul Béliveau a cherché à explorer le côté éphémère et paradoxal lié à l’eau tout en misant sur sa beauté. La chute de la rivière Chaudière – une des nombreuses chutes de la région de Québec – est utilisée une chute représente à la fois l’abondance de l’eau ici pour nous au Nord, mais aussi le côté « éphémère ». De fait, le même cours d’eau peut être immense, fort et violent à la fonte des glaces et aller en s’amenuisant avec la chaleur estivale – ou avec les conséquences des problèmes liés aux changements climatiques – jusqu’à une sécheresse complète possible.

L’artiste Paul Béliveau a été assisté par Florence April-Borgeat et Olivier Moisan-Dufour tout au cours de la réalisation de la murale.

L’œuvre prend vie tous les soirs grâce à la projection vidéo de la chute en mouvement créée par Pedro Pires et superposée à la murale.

Une série d’ateliers a été offerte par MU à des jeunes de 13 à 17 ans en partenariat avec le Musée de la civilisation de Québec et sous le leadership de la maison de jeunes l’Ouvre-boîte.

EN:

Under the artistic direction of Robert Lepage, MU produced a third mural in partnership with ONE DROP. After Montreal and Ottawa, the mural was painted in Quebec city, on the 250 square meters wall of Ex Machina, to bring to light the value of water and the critical importance of water-related issues. The objective is not to factually present water-related issues, but rather to arouse strong emotions and provoke reactions with regards to our most important, yet fragile resource. The artist Paul Béliveau wanted to explore water’s ephemeral and paradoxical nature while highlighting its incredible beauty. The waterfall of the Chaudière River – one of many waterfalls in the Quebec City region – represents our abundance of the resource, here in the North, but it also conjures up the notion of ephemerality. The artist expresses the fact that the same river can be strong, flowing violently during the spring thaw, only to diminish with the summer heat – or with problems linked to climate change – until this crucial resource is entirely depleted, resulting in drought.

Florence April-Borgeat and Olivier Moisan-Dufour assisted the artist throughout the completion of the mural.

Every night, the work of art comes to life with the projection of a moving waterfall created by Pedro Pires and superimposed on the mural.

A series of workshops were offered to youth groups aged 13 to 17. The activity was offered by MU, in partnership with the Musée de la civilisation de Québec, under the leadership of L’Ouvre-boîte youth center.

For More Information: https://mumtl.org/en/projects/les-grands-debordements-2010-paul-beliveau/

Where to Find This Mural

Location: 100 Rue Bell, Québec, QC G1K 9C7, Canada | Get Directions